Une forêt de montagne riche en biodiversité

Sur les 1874 hectares que compte la commune, près des 2/3 sont boisés et s’étalent sur deux versants, l’un côté ouest donnant vers le Val d’argent (La-Vancelle-Gare), l’autre côté est vers la plaine d’Alsace.

Pour en savoir plus :

Ces 1200 hectares d’espaces forestiers et semi-naturels sont la propriété, pour environ moitié/moitié des communes de Kintzheim et de Sélestat. Quelques zones de forêt appartiennent à la commune de Châtenois et à certains propriétaires privés.

Les forêts communales de Kintzheim et de Sélestat Montagne comprennent :

  • 52% de feuillus, essentiellement des chênes et des hêtres, mais également des châtaigniers, des charmes, etc…
  • 48 % de résineux : douglas, pins sylvestres et sapins pectinés.

La faune est abondante : cerfs, chevreuils, sangliers…

Cette immense zone constitue un havre de biodiversité forestière qu’il s’agit de préserver pour les générations futures.

Un patrimoine à gérer

Comme toutes les communes forestières, Kintzheim est confronté aux difficultés de la filière bois. Les produits issus de l’exploitation forestière (vente de bois) couvrent à peine les charges (bûcherons, ONF). Toutefois la commune bénéficie de revenus conséquents provenant :

  • de la location des lots de chasse, très prisée dans le massif du Haut-Koenigsbourg
  • des locations à nos deux parcs animaliers : la Montagne des Singes et la Volerie des aigles.

Ces revenus supplémentaires permettent de gérer sereinement le patrimoine forestier et de donner satisfaction aux nombreux usagers de notre forêt :

  • les promeneurs à pied, en VTT ou à cheval empruntant les multiples sentiers de randonnée qu’il faut aménager et sécuriser en permanence
  • les centaines de milliers de touristes qui visitent chaque année le Haut-Koenigsbourg, la Montagne des Singes ou la Volerie des aigles…

Un arboretum pour apprendre à identifier les arbres de la forêt

L’arboretum de la forêt communal de Kintzheim se situe sur un parcours forestier d’environ 1,6 km accessible à tout le monde. Il faut compter au maximum 3/4h de marche pour réaliser le parcours.

Le départ du circuit peut se faire à partir d’une aire de repos située à proximité du croisement entre la route menant au Haut-Koenigsbourg (D159) et celle menant à la Wick (Montagne des Singes).

Une vingtaine d’essences forestières ont été plantées et sont présentées sur des panneaux explicatifs tout le long du parcours.

Plan avec les différentes essences d’arbre

Actions en faveur de la préservation de l’écosystème

Constat

Le réchauffement climatique devient de plus en plus une évidence dans nos forêts alsaciennes et son accélération est bien trop rapide pour que nos forêts arrivent à s’adapter.

Les tempêtes, la prolifération des scolytes des résineux, la chalarose des frênes, les chenilles processionnaires des chênes et les sècheresses répétitives ont aggravé la situation sanitaire de notre forêt.

 Il a fallu réagir rapidement afin de construire les forêts de demain en recherchant une diversité d’essences et de peuplements qui soit plus résistante et résiliente.

La forêt n’arrivera pas à s’adapter toute seule. La régénération naturelle permet d’obtenir la diversité génétique, mais il faut aussi introduire de nouvelles essences capables de s’adapter rapidement aux changements climatiques.

Dès 2020 la commune de Kintzheim a mis en place avec l’ONF et les bûcherons un programme pluriannuel de plantations.

Différentes essences : châtaigniers, cèdres de l’atlas, chênes sessiles, chênes d’Amérique et pins  Salzmann sont venus compléter la régénération naturelle existante.

Des opérations de sensibilisation des habitants du village

Dès le début de l’année 2021, la commune a organisé des journées de plantation avec les habitants et les enfants des écoles de Kintzheim. Ces journées ont permis aux participants de prendre conscience de la situation et de participer aux travaux de plantation sur des parcelles préparées préalablement par l’équipe de bûcherons.

D’autre part, la commune dispose d’une pépinière à la Wick (à la sortie du parc de la Montagne des Singes) remise en activité afin de produire de jeunes plants à partir de semences soigneusement sélectionnées issues d’arbres aux caractéristiques génétiques remarquables. Cette pépinière permet ainsi de fournir une partie des diverses essences qui repeuplent la forêt.

Un comité consultatif pour la gestion de la Forêt communal de Kintzheim

Ce comité, créé en février 2021, a pour rôle d’étudier et de proposer au conseil municipal les futurs projets forestiers tels que les projets de plantations et le choix des essences, les travaux d’entretien et d’aménagement parcellaire ou pédestre…

Partager :

Comments are closed.

Close Search Window